3- Paupiettes de veau traitées à la broche
L'intention: Un repas vite prêt pour les paresseux qui veulent surprendre les invités en détournant une préparation traditionnelle
Les produits : Des paupiettes de veau d'un bon boucher.
Des champignons de Paris; 2 gros oignons; 2 carottes; 2 bouillons en cube (poulet) de la crème fraîche; du vin d'Alsace; et les habituelles herbes d'assaisonnement .
Le matériel : Une sauteuse assez grande de bonne qualité..
une rôtissoire.
La préparation. Vous embrochez vos paupiettes comme elles sont livrées; vous pouvez facilement en placer 4 ou 5.Vous pouvez les embrocher dans le sens de la largeur en les croisant pour minimiser les surfaces de contact. Ne les commandez pas trop grosses.
Vous lancez votre rôtissoire et votre broche sans préchauffer.
Découpez vos oignons en tranches, pas trop fines.
Vous préparez une quantité à votre convenance de champignons de Paris bien lavés et coupés en tranches pas trop fines.
Vous prévoyez ail, thym (pas trop) , persil. Ces épices sont dosées aussi à votre convenance, mais ne doivent jamais trop dominer le goût de la préparation.
Ici aussi, toutes les quantités peuvent facilement s'apprécier selon le nombre et l'appétit des invités.
La cuisson. Vous surveillez bien la cuisson de vos brochettes. Pendant ce temps, vous avez fait sauter modérément vos oignons et vos champignons. Les carottes en petite quantité et fines tranches ont été précuites au micro-ondes. Tout est maintenant dans une assiette creuse en attendant la suite.
Les paupiettes sont cuites à 90%. Vous les sortez , vous les placez sur une planche pour enlever la barde et les fils qui les entourent.
Vous n'utilisez pas le jus gras qui a coulé de la rôtissoire.
Vous avez très peu d'huile neuve dans votre sauteuse; vous chauffez modérément, et vous y placez vos paupiettes que vous retournez plusieurs fois, puis vous renversez le contenu de votre assiette creuse. Deux cubes de bouillon (poulet) dissous dans un peu d'eau pour arroser et soutenir la fin de la cuisson.
Vous assaisonnez comme vous savez le faire maintenant
Quand c'est cuit, vous versez un verre de vin blanc sec (vin d'Alsace) . Vous laissez évaporer et cuire. Vous vérifiez le goût pour les différents ajustements en sel, épices et eau juste pour ménager la sauce
Au dernier moment vous ajoutez deux belles cuillerées de crème fraîche.
Extinction des feux et vous continuez à remuer et à retourner en gestes bien arrondis. Il y a une quantité de sauce en proportion.
Votre préparation est terminée.
Vous avez pu cuisiner d'avance ou même la veille, car ce plat supporte bien d'être réchauffé au micro-ondes.

L'accompagnement légumes. Vous servez ce plat avec du riz cuit à la créole, des pâtes ou des pommes vapeur Pour un repas familial, vous pouvez le servir avec des lentilles ou des haricots.
On peut servir aussi des petits pois frais ou congelés. Si vous êtes vraiment paresseux servez des petits pois en boîte.
L'accompagnement vin. Le vin qui a servi à la préparation servi frais. Un petit vin de région peut toujours accompagner un plat sans prétention . On peut choisir un rosé d'Anjou servi bien frais.
Votre recette sur cette page Vous avez imaginé une recette qui est originale, sans prétention qui a su plaire à vos amis, et qui vous semble digne d'être communiquée; alors écrivez-nous à info@rencontreweb.com. Si votre idée est bonne, et si vous envoyez des photos de vous et de votre plat, si vous êtes une femme, vous pourrez être La femme du moment sur le Site.

retourpetit.jpg (1256 octets)

Le Paupiettes de veau