Réchauffement climatique et effet de serre   Suite >>
Google

Le Réchauffement climatique: en prendre conscience et agir

La planète Terre, entourée de sa couronne atmosphérique, fonctionne comme  la  serre utilisée pour la culture. Le verre laisse entrer les rayons chauffants du soleil "chaleur lumineuse", mais constitue un isolant pour "la chaleur obscure" emprisonnée. Cet effet naturel permet la vie sur terre. Sans lui, dès la tombée de la nuit et en absence de la chaleur des rayons lumineux, la terre redeviendrait froide jusqu'à atteindre la température négative de moins dix-huit degrés Celsius en moyenne.
La lune qui ne possède pas d'atmosphère, n'est pas un milieu favorable à la vie puisque la chaleur qu'elle reçoit du soleil n'est pas conservée dans une atmosphère régulée comme celle que nous avons sur terre qui nous tient au chaud.
L'atmosphère, c'est l'air que nous respirons, indispensable à la vie animale et végétale. Naturellement, la vie sur terre produit un grand nombre  de gaz qui contribuent à cet effet de serre pour la conservation de la chaleur reçue.
Parmi ces gaz, il y a:
-  le dioxyde de carbone, gaz carbonique (CO2) produit par la respiration animale et végétale et par toute combustion du bois et des végétaux. Cette production est naturelle et humaine. C'est après  la vapeur d'eau, le gaz à effet de serre le plus abondant.
- La vapeur d'eau qui est produite dans le cycle naturel de l'eau qui prend les 3 formes; liquide, vapeur, pluie et neige-glace . Ce cycle est indispensable à la vie sur terre ; il commande les climats dans le cours et la succession des saisons et ses irrégularités ont un grand effet sur la vie et l'activité des habitants de la terre.
- La terre produit naturellement des gaz qui en faible concentration ne sont pas défavorables à la vie telle que nous la connaissons sous ses différentes formes:

-Le méthane de la décomposition des matières organiques et le méthane fossile qui se dégage des nappes de pétrole enfouies sous terre ou à l'air libre.
-L'oxyde nitrique qui se produit naturellement à partir de l'azote atmosphérique au cours des orages.
- Les volcans à l'air libre ou au fond de l'océan produisent continuellement des échappements du noyau central en fusion; c'est la "respiration de la Terre" qui est une planète vivante, pas encore refroidie en son sein.

 Lune froide; Terre gardée chaude par l'effet de serre naturel

Mais en dehors de ces composants naturels principaux, l'industrie humaine a accru la production de ces gaz et d'autres composés gazeux qui n'existent pas dans la nature. On parle beaucoup des CFC qui sont à la base des réfrigérants industriels et domestiques et qui sont essentiels dans l'industrie des matière plastiques et des solvants. C'est au point qu'on attribue  pour une grande part à cette production industrielle la responsabilité des dérèglements climatiques accélérées observés ces dernières années.
Pour certains, le climat et les caractéristiques climatiques des saisons, suivent des cycles à période plus ou moins longues. L'échauffement de la planète constatée, et la fonte des glaces déjà observée dans l'histoire de la terre, suivent ces cycles qui ne dépendent pas de l'action humaine.
 Force est désormais de constater cependant, que l'activité des hommes ces dernières années a un effet marqué sur l'accélération des changement climatiques. Cette prise de conscience a trop tardé, et c'est ce qui fait l'émoi des scientifiques qui mesurent et confirment la tendance forte.
 Action des hommes sur le climat>>